Les ambassades s’installent en terre virtuelle

Publié le par kdfa

La politique fait son trou sur Second Life. La Suède vient d’ouvrir une ambassade virtuelle dans le cyberespace. L’édifice a été inauguré par le ministre des Affaires étrangères en personne. Carl Bildt s’était créé un avatar pour l’occasion : c’est son alter ego qui a coupé le ruban inaugural, rapporte le quotidien anglophone suédois The Local. Le ministre a eu quelques difficultés à faire évoluer son avatar : “Je suis rentré dans un arbre”, a-t-il confié en gravissant les marches de la “Deuxième Maison”. L’édifice en 3D est une réplique de l’ambassade de Suède à Washington, indique le site (sweden.se), sauf qu’elle est située sur une île virtuelle évoquant l’archipel de Stockholm. L’ambassade ne délivre pour l’heure ni passeport ni visa. La Suède, qui espérait être le premier pays à ouvrir une représentation sur Second Life, a été prise de vitesse par les Maldives. L’archipel a inauguré officiellement son ambassade à Genève en présence du directeur général de l’ONU à Genève, Sergei Ordzhonikidze – en chair et en os, rapporte The Hindu. Le Japon n’a pas encore de représentation dans le monde virtuel, mais le parlementaire nippon Kan Suzuki a ouvert un bureau sur Second Life indique Asahi. Le politicien risque d’avoir quelques soucis dans le monde réel : lors des campagnes électorales, la loi électorale japonaise limite la distribution des textes et des images aux cartes postales et aux tracts. Selon un jugement rendu récemment, les politiciens ne peuvent ni mettre à jour ni créer de pages web en période d’élections.

et l'ambassade malgache sur Second Life, c'est pour quand...? Lol

source : courrier international

Publié dans Politique

Commenter cet article